Contactez-nous
+33(0)4 90 27 16 41

Atelier de restauration Tapis et Tapisseries Depuis 1989 sur Avignon
Atelier de restauration Tapis et Tapisseries Depuis 1989 sur Avignon
Atelier de restauration Tapis et Tapisseries Depuis 1989 sur Avignon
Atelier de restauration Tapis et Tapisseries Depuis 1989 sur Avignon
Atelier de restauration Tapis et Tapisseries Depuis 1989 sur Avignon
Atelier de restauration Tapis et Tapisseries Depuis 1989 sur Avignon

Atelier de restauration Tapis et Tapisseries Depuis 1989 sur Avignon

Référence : Restauration tapisserie ancienne et tapis

Nettoyage à l'ancienne (Grandes eaux) des tapis et Kilims Voir notre rubrique "Services" pour de plus amples renseignements.

Enlèvement et livraison offerts suivant devis.

Firouzé Restaure depuis plus de 25 ans les tapis anciens et tapisseries d'époques.

Son savoir faire et sa finesse dans la réflexion de son travail lui ont  donné une reconnaissance chez tous les professionnels pour qui nous travaillons et une grande satisfaction pour ma clientèle.

Maître artisan au salon des métiers d'art.

Tous les ans, le dernier Week-end d'Octobre le salon des métiers d'art vous propose une exposition des meilleurs artisans d'art du sud de la France 

Invitation offerte sur simple demande   contact@jeanlouisgoy.com 

Site des Rencontres des Métiers d'Art  www.rencontresmetiersdart.com 

Nettoyage et restauration des tapisseries anciennes Aubusson,Tapisserie Paris, Tapisserie Beauvais, Tapisseries Flandres,Tapisserie Bruxelles Nous restaurons dans l'Europe entière. Devis préalable sur photographies et déplacement si nécessaire.

Nettoyage et restauration de garniture en tapisserie pour fauteuil.

Doublage des tapisseries avec toile en lin cousu à la main.

Lavage, nettoyage à l'ancienne des tapisseries ( Grandes eaux sur parvis ou bac pour les tapisseries)

Détachage des taches indélébiles sur tapis en soie ou tapis de grandes anciennetés (Devis sur demande)

 Termes techniques sur la réalisation ou la restauration des tapis 

ARMATURE PLATE SIMPLE OU TISSE A PLAT

Tissu de kilims, de vernehs et de soumaks : simple entrecroisement des fils de trame et des fils de chaîne qui sont parfois également visibles. Il arrive également que les fils de trame soient si serrés que la chaîne en devienne invisible (on l’appelle alors armature simple plate).

CARDAGE

Première opération de traitement de la laine tondue qui consiste à la débarrasser de ses nœuds, à en démêler les fibres en la laissant passer à maintes reprises sur les dents d’un métier à carder. Les cardes à main se composent soit de deux plateaux en bois munis de dents métalliques recourbés en sens inverse, soit d’un plateau horizontal fixé sur une banquette où s’asseoit l’artisan et d’un plateau recourbé mobile autour d’un axe. Avec le cardage, la laine offrira plus de douceur, de bouffant et de solidité qu’avec le peignage.

CHAINE

Structure portante du tapis constituée par les nombreux fils – de laine, de soie ou de coton – tendus dans la longueur entre les deux rouleaux du métier.

CHAMP

Partie centrale du tapis comprise entre les bordures

.

ENVERGURE

Double séparation des fils de chaîne en nappes impaires et paires, préparée lors de l’ourdissage et maintenue au métier à l’aide de deux baguettes afin de pouvoir retrouver rapidement, si nécessaire, la place du fil cassé.

FILAGE

Procédé par lequel on forme un fil continu à partir d’un retordage manuel des fibres. Pour ce faire, les femmes utilisent divers fuseaux, voire un rouet.

FOULE

Intervalle des deux nappes de fil de chaîne entre lesquelles est lancée la navette.

LAVAGE pour tapis neufs

Un euphémisme désignant le traitement chimique auquel sont soumis les tapis en laine, dans le seul but d’atténuer leurs couleurs et de les rendre plus souples et plus brillants.

METIER A TISSER

Système destiné à maintenir les fils de chaîne sous tension tout en aménageant une ouverture de la chaîne, ou foule, ou faciliter le passage des fils de trame. Il existe deux sortes de métier, le métier horizontal et le métier vertical. Dans les deux cas, le métier est un cadre sur lequel on tend les fils de chaîne qui définiront la structure du tapis. On rencontre souvent ce métier dans les grands ateliers iraniens ou indiens.

 

ABRACHE
Terme d’origine turque désignant initialement la robe pommelée ou mouchetée d’un cheval. Chez les spécialistes du tapis, il fait référence aux variations de tons dans la même couleur. Dans les tribus et les petits villages, les laines polychromes nécessaires à la réalisation du tapis sont teintées à mesure dans des bains différents. Il suffira de quelques lavages pour qu’apparaissent les abraches. Parfois, elles sont tout simplement dues à l’usure. Cependant, elles sont quelques fois voulues pour éclairer un champ trop uniforme

MORDANT

Substance chimique augmentant la porosité des fibres textiles et leur capacité d’absorption des couleurs. Parmi les mordants les plus connus, il faut citer l’alun, sulfate de potassium et d’aluminium, et l’oxyde de fer. Les teintures à base de garance ainsi que celles tirées de plantes donnant des teintes jaunes exigent un mordant, inutile en revanche pour l’indigo.

NŒUDS

L’élément fondamental d’un tapis est le nœud. Sans lui, on obtiendrait un simple tissu. Il existe deux grands types de nœuds, le nœud symétrique ou nœud turc, le ghiodès, et le nœud asymétrique ou nœud persan, le senneh. Noués sur deux chaînes adjacentes, les deux nœuds présentent des différences évidentes. Le premier s’enroule complètement sur les deux chaînes tandis que le second en laisse une libre selon qu’il est ouvert à gauche ou à droite. Enfin, il existe également une troisième sorte de nœuds connus sous le nom de nœuds espagnols, réalisés sur une seule chaîne.

PEIGNAGE

Opération de traitement de la laine visant à disposer les fibres en parallèle avant le filage. Ce procédé lent, donne des résultats impossibles à obtenir de manière mécanique.

POIL OU VELOURS

Poil du tapis, constitué par les brins de laine coupés des nœuds. La hauteur du velours est généralement égalisée au cours de deux opérations de rasage, exécutées durant le tissage du tapis, puis une fois le travail achevé.

RETORDAGE

Opération visant à tordre un ou plusieurs fils.

TALIM

Codage d’un motif stipulant les couleurs et les nœuds à employer. A l’origine, ce système a été utilisé pour la confection des châles en cachemire. Aujourd’hui, il est toujours largement employé au Pakistan et dans certaines régions indiennes.

TORSION

Opération appelée également retorsion ou retordage.

TRAME

Fils de laine, de coton ou de soie, disposés transversalement aux fils de chaîne.

Trame enveloppée Technique Soumak

Technique de tissage, également appelée soumak, pratiquée par insertion de fils de trame colorés qui enveloppent en général quatre fils de chaîne, pour repasser sous deux fils et ainsi de suite. On confond souvent cette technique avec celle de la broderie, mais les deux procédés n’ont rien de commun.

KILIM

Tissu plat composé de fils de chaîne et de fils de trame sans nœud et sans velours. Les motifs sont réalisés en alternant les couleurs des trames structurales dans lesquelles on insère des trames supplémentaires

 

VERNEH

Terme dont l’origine est mal connue et désignant certains kilims de type soumak à motifs carrés renfermant des oiseaux fantastiques. Sans doute ces travaux sont-ils l’œuvre des Shahsavan ?

 

 

 

 

 

JEAN LOUIS GOY

Expert en tapis ancien et tapisserie d'époque
AVIGNON - PARIS

Tél. : +33(0)4 90 27 16 41
GSM :+33(0)6 03 90 21 60

SHOWROOM

51 bis rue du Limas
(à deux cents mètres du Pont d'Avignon)
84000 AVIGNON
Sur rendez vous
Du Lundi au Samedi 10h à 18h30