Contactez-nous
+33(0)4 90 27 16 41

Les origines du tapis
Les origines du tapis

Les origines du tapis

Référence : Origine du tapis

C’est la Perse qui le premier connaît et pratique l’art de nouer et tisser.

 A Pazyryk, Sibérie Méridionale, dans le tombeau d’un prince d’Altaï, on trouva un tapis qui s’était conservé grâce à l’eau qui avait inondé la sépulture et s’était ensuite congelés. Certainement de provenance Iranienne et d’époque Achéménides (400 ans avant Jésus Christ) 

  Ensuite en Asie mineure (Ville de Tyrat Fars) la fabrication des tapis est attesté juste avant l’époque Chrétienne ; Puis dans tout l’Orient à partir du III siècle.

  C’est directement d’Orient que les tapis arrivent dans l’Europe Médiévale comme le Symbole du Faste et du Sacré.

 On l’est installe que pour parer les lieux les plus importants. Cour et cathédrale.

 

Puis à la renaissance, les tapis évoquent la richesse des intérieurs Bourgeois, bien représenté dans les tableaux Européens. Tapis Lotto, tapis Holbein dénomination que l’on donne à ces tapis car ils étaient souvent représenté sur des tableaux d’artistes peintres de la renaissance  du même Noms.

 

 Ensuite en Asie mineure (Ville de Tyrat Fars) la fabrication des tapis est attesté juste avant l’époque Chrétienne ; Puis dans tout l’Orient à partir du III siècle.

 

C’est directement d’Orient que les tapis arrivent dans l’Europe Médiévale comme le Symbole du Faste et du Sacré.

 

On l’est installe que pour parer les lieux les plus importants. Cour et cathédrale.

 

 Puis à la renaissance, les tapis évoquent la richesse des intérieurs Bourgeois, bien représenté dans les tableaux Européens. Tapis Lotto, tapis Holbein dénomination que l’on donne à ces tapis car ils étaient souvent représenté sur des tableaux d’artistes peintres de la renaissance  du même Noms.

 

 L’histoire de l’art européen nous enseigne que l’originalité avait autrefois un autre sens que de nos jours.

Tout comme les Madones gothiques répètent un schéma iconographique obligatoire, de même les tapis orientaux revenant toujours aux mêmes types fondamentaux de composition, n’étaient ni des plagiats, ni copies mais avaient tous pour base un schéma établie par la tradition avec un processus qui respectaient les coutumes régionales. Le travail du noueur est étroitement lié à la religion et ses impératifs.

Définition du terme Abrache Un défaut bien marqué dans le dessin ou avec un changement de couleur inapproprié n’est pas du à l’inadvertance du tisserand mais doit témoigner de son humilité, car seul le Tout Puissant peut atteindre la perfection.

 

Ces marques d’appartenance régionales ou tribale disparaissent au début du XXe siècle.

Avec le temps, les dessins se répètent de façon ‘mécanique’ sans aucune intervention artistique de la part du tisserand. Pour céder la place à la fabrication en série.

 

Les Nœuds utilisés par le tisserand est soit Senneh ou Giordes

 

 Tapis de la Savonnerie ou tapis d’Aubusson.

 

En 1627 Louis XIII accordait un droit et privilège à des artistes Tisserands qui s’établirent dans une ancienne manufacture de savon désaffectée d’où le nom de Savonnerie qui devint le nom générique des tapis tissés ou noués dans ces ateliers.

Les tapis de la Savonnerie ont une aura d’opulente grandeur , comme l’exigent les rapports symbiotiques entretenus entre la manufacture et la Cour.

 

Par la suite, plusieurs grands peintres se trouvent associé aux productions réservé dans un premier temps à la cour Royal , puis à l’Aristocratie tels que Charles Le Brun et plus tard au XVIII siècle  François Boucher.

Les dernières productions prestigieuses furent commander par Napoléon I pour ses palais, puis en 1825 la Savonnerie est annexé à la manufacture de Gobelins et son existence autonome prend fin.

Au début du XIX siècle des tapis d’Aubusson (Tissés) moins coûteux ont la faveur d’un public de plus en plus large. Inspiré des Savonneries, puis imprégnés du style de leur époque avec la Restauration et plus tard Louis Philippe et Napoléon III.

 

Aujourd'hui de belles copies sont exécutées en Chine par des marchands étrangers qui ont débauché dans les années 90 des maîtres lissiers à Aubusson pour apprendre à la main d’œuvre local l’art du tapis Français. Après quelques années de balbutiements les réalisations sont d’une aussi bonne qualité  artistique que les productions d’Aubusson du début du XXe siècle.

Les tapis de tribus (Anatolie, Afghanistan, Iran)

 

Les nomades organisés en tribus ne se déplaçaient pas au gré de leur fantaisie, mais a dessein selon les saisons, à la recherche de pâturages pour leur troupeaux, ce sont eux qui dictaient les structures fondamentales de leur style de vie. Les animaux constituaient les biens les plus précieux ce qui explique leurs représentations nombreuses dans les tapis. L’art pour l’art n’existe pas chez les nomades et les tapis ont avant tout un rôle fonctionnel .( Sac, berceau, couverture , selle ) Les nomades ont inventé toute sorte de contenant, qui vont d’énormes sacoches doubles transportés à dos d’âne ou de chameau à des sacs minuscules contenant un bien précieux ( sel, bijoux) Les kilims tissage à plat les protègent de la poussière au sol ou servent de rideaux séparant le quartier des femmes de celui des hommes ou encore pour envelopper les Tente ou Yourte lors des transhumances. 

 Les femmes ont enrichi les mythologies tribales et ont interprété  avec leurs doigts agiles et leur esprit créateur des œuvres d’art digne de nos plus grands artistes. Malheureusement, depuis le milieu du siècle dernier, cet art populaire vigoureux s’est réduit à de rares exceptions près à un artisanat commercial dépourvu d’inspiration. Lorsqu’une tradition artistique vivante perd son âme, commence le temps de la préservation, de l’étude et de la Collection.

 

 

 

 Liste non exhaustive des tapis que nous recherchons

Tapis Tabriz Ville du nord ouest en Azerbaïdjan. Ateliers urbains, tapis en laine et plus rarement en soie pour les plus anciens  Décor avec un médaillon  et un grand raffinement dans les motifs. Les plus anciens ont une couleur naturelle douce avec un rose Corail très recherché par les décorateurs. Les productions récentes ont des couleurs synthétiques et une laine filée mécaniquement

Tapis Kirmân Sud est de la Perse . Au XIX siècle connu par sa production de Châles en laine avec les motifs floraux en forme de goutte d’eau (Boteh) Sa production déclina avec l’arrivé des métiers à tisser mécanique . Les tisserands adaptèrent les motifs dans ces tapis c’est ainsi que les Botehs apparaissent souvent dans le tapis Kirmân.

Les tapis les plus prestigieux sont les Kirmân Laver célèbre pour leur qualité de tissage et leurs tons de vieux roses et beiges Très apprécié en Amérique du Nord

Tapis Kachan Ancienne capitale de l’industrie textile de la soie Ces tapis d’atelier se sont malheureusement déclinés au fil du temps en des productions très similaires comportant un médaillon centrale et écoinçons associés des rouges soutenus (garance) et bleues (indigo)

Les plus recherchés sont les Kachan blond dit kachand Mortachem avec des tons pastel et une qualité de laine exceptionnelle. Laine Kurke, uniquement prélevé sur le poitrail de l’animal.

Tapis Meched ou Khorasan

Les plus anciens sont de grands formats. Ils ont des laines très douces mais fragile Il est très rare de ne pas voir un Khorasan ancien qui ne soit pas usée. De plus le dos du tapis ne fait pas apparaître vles trames Pour cette raison ce tapis peut être utilisé à l’envers pour maintenir la magnificence de ses couleurs et la beauté du décor.

Tapis Veramine Sud est de Téhéran Ces ateliers urbains prirent leur essor à la fin du XIX siècle. Leurs motifs dit Mina kané (En forme de fleur de Marguerite) et ; leurs superbes polychromie en fond des tapis de grande décoration pour nos intérieures occidentaux.Nous regrettons un grand déclin avec les productions récentes.

De tout temps, le tapis Persan a longtemps été considéré comme l’art majeur de l’exotisme oriental.

Tapis Sarouk Nord ouest de la Perse Très apprécie pour leurs subtilités des couleurs et leur finesse. Souvent en petite dimensions Ils sont de plus en plus rares aujourd'’hui sur le marché.

Tapis Bidjar Nord ouest de la Perse Tapis très robuste grâce à leur technicité particulière consistant en une superposition de trames. Décor très classique dans le style Persan.

Tapis Afchar Production de Village Les tisserands ne travaillent pas à partir d’un carton mais ils font appel à une mémoire héritée d’une tradition séculaire.

Tapis Mahal Leurs grands motifs traditionnel aérées et généralement avec des couleurs naturels  en font des tapis très recherchés pour le marché d’Amérique du Nord.

Tapis Heriz . Décor géométrique exubérant avec des couleurs vives et larges bordures sont les principales caractéristiques de ces tapis. Très demandés en Occident à cause de la vigueur de leur décor et de leurs couleurs soutenues et souvent de dimensions importantes ils inondèrent le marché au début du XX siècle. Tapie en soie pour les plus anciens

Tapis Ziegler Tapis ancien très recherché, ils furent largement copier dans les années 2000 avec plus ou moins de réussite  dans une production Afghane. A éviter les tapis Tchoubi qui sont une pale reproduction, composés de mauvaises couleurs chimiques.

Tapis Ferahan Ancien leur décor sont sophistiqués et leur laine de très bonne qualité.

Le vert pistache à base de sulfate de cuivre lui donne un léger relief à cause de la corrosion.

Les plus ancien sont rares et les plus fréquent ont un décor à motifs Hérati (Petit. losanges ) sur tout le champ.

Tapis Hamadan, Mossoul, La production la plus répandu en France souvent pour un critère de prix car généralement très bon marché  Ces tapis ont le mérite d’être une production de village inventive avec des motifs géométriques  proches du Caucase  et des couleurs chatoyantes.Grossier de tissage ils restent intéressants par leur créativité naturelle.

Les plus anciens peuvent avoir la dénomination  de Seraband  et sont très souvent terminés par une large bordure uni couleur poil de Chameau.

Tapis Kachgai  Tapis de tribus Région Fars du sud Ouest de la Perse. Décor semi géométrique  très fourni et d’une grande finesse avec de belle laine.

Aujourd'hui  les tapis sont de Chiraz, assez ressemblant dans l’esprit,   mais de tissage plus grossier et des couleurs  chimiques vives ou atténuées artificiellement.

Tapis Beloutch Vaste région qui s’étend de la frontière Afghane à la Perse sur plusieurs centaines de kilomètres au nord du Béloutchistan.

Souvent de petit format transportable par des tribus leur caractéristique sont des couleurs rouges/ marron plutôt sombres mais de très belle qualité de laine.   

Tapis Afchar Tissé par des nomades ou semie nomade dans la région entre Chiraz et Kirman

 

Tapis Djouchegan ou Djochegan, tapis Feraghan ou Ferahan tapis Bijar, tapis Baktiar, tapis Abadeh, tapis Ardébil, Productions plus récentes

 

 Tapis Gabbeh, Bien que frustes, ils ont une simplicité et un charme naif  Couleurs élémentaires  et dessin très modernes en font leur intérêt  pour notre habitat d’aujourd’hui.

  Tapis Turc   Tapis a décor géométrique Tapis ancien très recherché

 

Tapis Bergame, Ancienne Pergame situé sur le littoral de la mer Egée.  Production villageoise  avec une palette de couleurs avec un rouge/abricot un peu dense et une finition  aux extrémités des franges par deux bandes de Kilims 

 

 Tapis Melas Cote sud ouest de laurquie Essentiellement avec des tapis de prières et un mihrab tronqué. Polychromie dans les rouges garance et un jaune au ton chaud.

 

Tapis  Konya   Le centre textile le plus ancien d’Anatolie  Avec une forte inspiration des tapis du Caucase Les Konia anciens ont des couleurs tés chaudes  avec une polychromie variant du jaune ou rouge dense.

 

Tapis Moudjour Tapis de Nomades sédentarisés  Les tapis sont presque toujours des tapis de prière avec un large Mirahh sur fond uni rouge carence et large bordure sur fond jaune.

 

Tapis Yuruk Souvent très rustique avec un long poil et des couleurs chaudes chatoyantes

 

Toujours une forte géométrie dans les motifs. Tapis de Nomade sédentarisé d’Anatolie Orientale.

 

Tapis a motif floral

 

 Tapis Ouchak Les plus anciens Fin XVII siècle sont de petites tailles. Par la suite ces tapis eurent un grand sucés en France au début des années 1900 d’une part pour leur rapport dimensions /prix car le tissage était généralement grossier et d’autre part pour leur grande tailles pouvant atteindre 18 m² ceci avec des couleurs très soutenues,

 

            Les plus recherchés sont les fond blanc comportant des feuilles géométriques très stylisées, plus fin de tissage qu’on dénomme aussi Smyrne

 

Tapis Sivas, Tapis Kayserie, Tapis Héréké sont des origines plus récentes qui ne présentent plus d’intérêts artistiques après les années 1980

 

Tapis très anciens Musées ou grande Collection

 

Tapis ancien du Caucase Vaste territoire entre la mer noir et la mer  Caspienne

 

Kazak ancien : Tapis tissé par de nomades Tcherkesses, Arméniens ou Kurde du Caucase

 

Magnifiques polychromie avec des couleurs saturées et d’un tissage plutôt grossier.

 

Le dessin est rigoureusement géométrique au centre Médaillon octogonale, étoile, croix Grecque englobant des plantes et animaux stylisées et une bordure à ciq bandes avec des feuilles ou verres à  vin stylisées. En bon état , laine épaisse, brillante et haute

 

 Aujourd'hui l’appellation Kazak signifie des tapis à motifs géométriques tissés en Afghanistan avec des couleurs synthétiques Production importante depuis les années 1995,

 très éloignés de la splendeur des Kazak anciens

 

Chirvan : Tissé dans le district de chirvan au sud ouest de Kouba Ces tapis reprennent le principes des tapis à motifs géométriques mais avec  un tissage plus fin et un dessin moins dépouillé que les Kazak

 

 Différentes Origines des tapis Caucase: Sur simple demande, j’aurai le plaisir de vous faire une expertise gracieuse avec l’envoie de photographies.que vous m’adresserez par mail.

 

Tapis Daghestan, tapis Derbent , tapis Gendje, Tapis Karabagh, Tapis Bakou, , Tapis Kouba, tapis lesghistan, Tapis Seichur ou Seikour, Soumak, Tallich, Tcitchi

 

 Tapis Turkestan Oriental Tapis Boukhara , tapis Yamouth,ou is Yomud,,tapis Pendé, , tapis Béchir tapis Tekké

 

 Tapis Chine Pékin , Turkestan Oriental : tapis Ningxia, tapis Sinkkiang, tapis Khotan,

 

 Tapis Inde Agra, tapis Amristar, tapis Indo Persan Lahore

Tapis Tibet

 

 Tapis Français Aubusson, Savonnerie, Petits Points. Tapis Art deco

 

 Tapis Anglais Tapis Axminster, Tapis Moorfieds , tapis William Morris Tapis Donegal

 

Tapis Portugais Arriolos

 

 Tapis Espagnol Savonnerie  tapis Cuenca                

 

 Tapis Amérique de Nord , Tapis Navajo,

 

Tapis Maroc, tapis Rabat, tapis Ait Ighezrane, tapis Ait Seghrouchène, tapis Beni Mguild

 

 Renseignements sur ces tapis sur demande

 

Tapis Algérien tapis Djebel Amour, tapis Gouergour, Tapis Kalaâ Tapis Mzab

 

 

 

Tapis  Tunisien tapis Kerouan, tapis Gabès

 

 

 

Tapis antiques en Musée ou grandes collections         

 

 

 

Tapis Polonais, Tapis Hérat, tapis Mogol, tapis Ottoman, tapis Holbein,  tapis  Star kazak

 

 

 

 

 

 

 

JEAN LOUIS GOY

Expert en tapis ancien et tapisserie d'époque
AVIGNON - PARIS

Tél. : +33(0)4 90 27 16 41
GSM :+33(0)6 03 90 21 60

SHOWROOM

51 bis rue du Limas
(à deux cents mètres du Pont d'Avignon)
84000 AVIGNON
Sur rendez vous
Du Lundi au Samedi 10h à 18h30